Madame Marine LE PEN

Réponse Coordination Régionale contre le projet de LGV PACA

Madame Eva JOLY

Réponse à la coordination

Monsieur Dupont-Aignan

Messieurs,

J’ai bien reçu votre lettre par laquelle vous m’interpellez sur le projet LGV en PACA, et je vous en remercie.

Vous avez raison, Le Projet de LGV PACA : un non sens économique, financier et environnemental qui attenterait à la soutenabilité pour nos finances publiques dépréciées : 14 à 18 Mds €, au bas mot !
Par ailleurs, comment ignorer la nocivité du partenariat public privé envisagé (perte durable de la maîtrise d’ouvrage), tandis que le bilan coût-avantage est défavorable : peu de gain de temps pour un coût démentiel.
Quant aux ravages pour l’environnement et la structuration de nos paysages, ils ne font guère de doute : une part de l’attractivité touristique de la Côte d’Azur provient de la beauté et de la qualité de ses espaces naturels préservés, qui risquent effectivement d’en pâtir beaucoup avec ce projet.
Sans compter avec la diminution drastique de terres agricoles dans un territoire viticole, de surcroît. 

Enfin, cette LGV traverserait des zones urbaines densément peuplée, ce qui dégraderait la qualité de vie de milliers d’habitants.
Enfin, je désapprouve les méthodes des autorités et de son bras armé, RFF, dont l’élu local que je suis en Ile-de-France a aussi à pâtir avec des projets de lignes à grande vitesse et le grand Paris, autre projet pharaonique contre lequel je me bats.Aussi, vous pouvez compter sur mon soutien dans votre région pour lutter contre ce projet, et nos candidats aux élections législatives de mai ne manqueront pas de le relayer.

Pour aller plus loin, je vous invite bien entendu à vous rendre sur mon site de campagne www.nda2012.fr qui comprend, outre mes principales propositions : http://www.debout-la-republique.fr/sites/default/files/brochure_37_propositions_web.pdf#utm_source=projet0212&utm_medium=site&utm_campaign=dldirect&utm_content=page, une foule d’informations sur mon projet pour la France et mes prises de position récentes.

Plus que jamais, à l’heure d’une crise économique et politique sans précédent, l’élection présidentielle, clé de voûte de notre démocratie, sera cruciale pour notre avenir et celui de notre pays.

Ne ratons pas ce rendez-vous majeur !

Dimanche prochain, vous aurez la possibilité de choisir un projet différent, qui va à la racine des problèmes de notre pays et ose les solutions audacieuses – sortie de l’euro, financement à taux bas par la Banque de France de grands programmes nationaux et remise en cause du libre échange déloyal – qui permettront

enfin de redresser la France.

Ces solutions, seules entre toutes, offriront de nouveau au peuple français la possibilité de maîtriser son propre destin : de prendre les décisions nouvelles et courageuses à même de relocaliser l’activité économique, d’investir massivement dans les projets d’avenir, de résorber le chômage, et ainsi de rendre à la Nation les moyens nécessaires à la résolution des problèmes multiples et cumulatifs qui l’accablent depuis des décennies.

Rendre le pouvoir aux Français et le leur rendre pour qu’ils puissent enfin surmonter leurs difficultés et bâtir de nouveau un avenir meilleur, pour eux-mêmes et pour leurs enfants, tel est le sens de ma candidature à l’élection présidentielle.

Bien entendu, si le sens de ma démarche et ma passion de la France rejoignaient vos propres convictions, je vous encourage à me soutenir dans la dernière ligne droite de la campagne de premier tour, par l’un des biais évoqués en toute fin de ce message. Compte tenu de l’âpreté de ce combat et de la modestie de nos ressources face aux moyens gigantesques des grands appareils partisans, aucun soutien, de quelque nature que ce soit, ne sera de trop.

Espérant avoir répondu à votre attente et pouvoir compter sur vous à l’heure du choix,

Bien Fidèlement.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Candidat à la présidence de la République

Député de l’Essonne – Maire d’Yerres