Les pouvoirs publics jouent la carte de l'unanimité pour accélérer le dossier de LGV